BASELINE STUDY 1 - Entrepreneurial Ecosystems in France and the United Kingdom: The Point of View of Actors and Disadvantaged Women Entrepreneurs in the Entrepreneurial Ecosystem

Ekoua J. Danho, Zoe Dann, Amy Doyle, Carol Ekinsmyth, Shuangfa Huang, David Grant Pickernell, Emily Laura Yarrow, Karen Johnston

Research output: Book/ReportCommissioned report

Abstract

Ce rapport explore le point de vue des femmes entrepreneures défavorisées et des acteurs de l’écosystème entrepreneurial officiel au Royaume-Uni et en France de 2019 à 2020. Au Royaume-Uni et en France, la part des entreprises dirigées par des femmes est nettement inférieure à celle des entreprises dirigées par des hommes, et ce à toutes les étapes duprocessus de développement des entreprises. Or la correction de ce déséquilibre constituerait un atout considérable sur le plan économique. Le manque de moyens financiers, lesresponsabilités familiales et les enjeux culturels comptent parmi les obstacles les plus courants à l’entrepreneuriat. Il peut cependant exister d’autres obstacles pour des femmes ayantd’autres besoins et subissant d’autres inégalités intersectionnelles tels que les revenus, la zone d’implantation, l’âge, l’identité ethnique et le handicap, lesquels peuvent représenter des défissupplémentaires pour les femmes entrepreneures. Aussi, ce rapport a pour objet d’analyser les obstacles et les catalyseurs de l’entrepreneuriat féminin, en particulier au regard des inégalités.La présente étude définit les femmes entrepreneures défavorisées comme des femmes qui, en raison de leur sexe, d’une déficience ou d’un handicap physique ou mental, de la pauvreté, de laprécarité socio-économique, de leur groupe ethnique, de leur statut de migrante, de leur âge, de leur région géographique et/ou de leur niveau d’études et de compétences, sont confrontées à des défis et des obstacles dans leurs initiatives entrepreneuriales.Ce rapport analyse également les écosystèmes entrepreneuriaux. Nous définissons les écosystèmes entrepreneuriaux comme un réseau d’acteurs et/ou d’organisations interconnectéscomposé d’un ensemble de différents intervenants interconnectés au sein d’une zone géographique et ayant un impact sur la formation et l’orientation de l’entrepreneuriat (voirCohen, 2006). Le présent rapport s’intéresse essentiellement à l’écosystème officiel, c’est-àdire à un ensemble d’acteurs entrepreneuriaux interconnectés (à la fois potentiels et existants),d’organisations impliquées dans l’entrepreneuriat (par exemple, les entreprises, les sociétés à capital-risque, les investisseurs providentiels, les banques), d’institutions (les universités, lesorganismes du secteur public, les organismes financiers) et de processus entrepreneuriaux (par exemple, le taux de création d’entreprises, le nombre d’entreprises à forte croissance, le nombre d’entrepreneurs, les niveaux d’attrition entrepreneuriale), lesquels convergent afin de connecter, de concilier et de contrôler les performances au sein de l’environnement entrepreneurial local(voir Mason & Brown, 2014). Il est à distinguer de l’écosystème entrepreneurial non officiel qui se compose de réseaux et d’acteurs informels (par exemple, la famille et les amis) et peut favoriser ou non la formation et l’orientation de l’entrepreneuriat. Le présent rapport fait également état de constats sur l’écosystème non officiel.
Translated title of the contributionBASELINE STUDY 1 - Entrepreneurial Ecosystems in France and the United Kingdom: The Point of View of Actors and Disadvantaged Women Entrepreneurs in the Entrepreneurial Ecosystem
Original languageFrench
PublisherAccelerating Women’s Enterprise
Commissioning bodyEuropean Union
Number of pages101
Publication statusPublished - 2021

Fingerprint

Dive into the research topics of 'BASELINE STUDY 1 - Entrepreneurial Ecosystems in France and the United Kingdom: The Point of View of Actors and Disadvantaged Women Entrepreneurs in the Entrepreneurial Ecosystem'. Together they form a unique fingerprint.

Cite this