SOS Christians of the East: SOS chrétiens d’Orient: The revival of French Catholic conservatism through the prism of the Orient

Alexis Marie Artaud De La Ferriere

Research output: Contribution to journalArticlepeer-review

61 Downloads (Pure)

Abstract

Les situations de guerre en Irak depuis 2003 et en Syrie depuis 2011 ont donné lieu à des persécutions et des mouvements de populations forcés dont ont été victimes tous les groupes ethno-religieux de la région. Parmi ces victimes, le sort des communautés chrétiennes du Proche-Orient a particulièrement suscité l’intérêt de l’opinion publique en France . Manifestation concrète de cet intérêt, l’association SOS chrétiens d’Orient est créée en 2013 par Benjamin Blanchard et Charles de Meyer. Celle-ci se fixe alors comme objectif de « renouer des liens spirituels et d’accompagner les chrétiens d’Orient au quotidien afin de leur permettre de se reconstruire un avenir sur leur propre terre » (SOS, 2016, 3). Pour ce faire, l’association organise des missions caritatives et culturelles en Syrie, en Irak, en Jordanie, en Égypte, en Palestine et au Liban. Ces missions sont composées de salariés résidants et de bénévoles (appelés « volontaires ») envoyés pour des séjours d’un à dix mois renouvelables . À ce jour, l’association a ainsi recruté et missionné plus de 1 700 volontaires au Proche-Orient, généralement âgés de 20 à 23 ans (Perrot, communication personnelle, 2019).
Translated title of the contributionSOS Christians of the East: SOS chrétiens d’Orient: The revival of French Catholic conservatism through the prism of the Orient
Original languageFrench
Number of pages19
JournalLes Cahiers d'EMAM
Volume32
DOIs
Publication statusPublished - 9 May 2020

Fingerprint

Dive into the research topics of 'SOS Christians of the East: SOS chrétiens d’Orient: The revival of French Catholic conservatism through the prism of the Orient'. Together they form a unique fingerprint.

Cite this